Notre cuisine

PGM-PERMA-CULTURE-9104.jpg

La gastronomie est l'art d'utiliser la nourriture pour créer le bonheur.
Théodore Zeldin

Nous respectons le rythme des saisons, nous avons opté pour un approvisionnement local, bio et depuis 2018 nous travaillons avec des producteurs 100% breton qui travaille avec la filière bleu blanc coeur et qui :

  • Utilise des  fourrages (herbe, foin…) et  des graines (lin, lupin, féverole, colza…) sélectionnées pour leur richesse en Oméga 3

  • Assure à l’animal une alimentation variée et équilibrée, qui intègre ces végétaux

  • Applique les dispositions prises en matière de bien-être animal  et de respect de l’environnement

  • Interdiction d’emploi de substances indésirables, comme l’huile de palme, les antibiotiques, les additifs chimiques…

  • Organiser une traçabilité depuis le champ jusqu’à l’assiette

Comment ne pas succomber à la dégustation des fleurs comestibles - rose, rose trémière, marguerite, capucine qui apportent toutes une palette de couleurs ou tout simplement une saveur au plat proposé.

Le restaurant propose de découvrir une gastronomie créative et colorée, à base de légumes anciens de fleurs comestibles (souci, capucine, bourrache, dahlia, reine des prés, sureau...). Qui seront décliné en confitures et liqueurs qui sont préparées par didier Le Douaron qui à une main de maître pour les fabriquer.

Au restaurant les enfants gat'thés vous ne trouverez pas de tomate en plein hiver, une bonne salade tomate ancienne est faite pour les mois de juillet ou août quant il fait chaud. La nature a bien fait les choses, elle offre une grande variété de saveurs et de parfums.

Pas de tomates en novembre, Pas de tiramisu en Brick, pas de crème Anglaise sortie du tetra pack, pas de crème brulée tout faite, pas de tarte industrielle, pas de plats tout préparés façon « c'est moi qui l'à fait » ,  Pas de fraises en janvier...

Au menu enfants pas de Nuggets de sous produits de volaille, pas de steak de bœuf décongelé, pas de frites, pas de joujou en plastoc à mettre à la poubelle...

C'est un lieu avec des gens passionnés derrières les fourneaux qui font taire ceux qui prétendent que “le bio, c’est pour les originaux” ou encore, “le bio, c’est marginal”. De plus en plus de restaurants, d’épiceries ou de créateurs de gourmandises le font depuis longtemps et ça marche, qu’on se le dise : l’avenir est au bio, au responsable et à l’équitable.

Nous vous proposons